QUI EST DIEU? Index du Forum

QUI EST DIEU?


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DIEU DE VERITE=La Parole de Vérité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI EST DIEU? Index du Forum -> ? -> C'EST TOI QUI ES LE SEUL VRAI DIEU
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
La Bible Parole de DIEU

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 164

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 04:19 (2008)    Sujet du message: DIEU DE VERITE=La Parole de Vérité Répondre en citant

DIEU DE VERITE=La Parole de Vérité

« Le principe de ta parole est la vérité,
Et toute ordonnance de ta justice est éternelle. »
(Psaume 119:160)

VERITE ET OBEISSANCE
Notre Dieu est un « Dieu de vérité »

(Psaume 31:6). Paul l'appelle dans l'épître à Tite le « Dieu qui ne ment point » (Tite 1:2).
Toutes les vicissitudes de l'homme sont imputables à son refus d'obéissance au Dieu de vérité, cela depuis la faute d'Adam. La Bible montre bien que le destin de l'humanité s'est joué le jour où les premiers hommes ont écouté la voix du tentateur, Satan l'ennemi de l'homme, celui que le livre de l'Apocalypse désigne comme « le serpent ancien » (Apocalypse 12:9). Jésus l'a dénoncé comme « le menteur et le père du mensonge » (Jean 8:44). Jésus a dit aussi de lui :
« Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne s'est pas tenu dans la vérité, parce que la vérité n'est pas en lui » (Jean 8:44).
C'est pourquoi il est très important de rester attentifs à la manière dont Adam et Eve ont été séduits par la parole du diable.
La stratégie du serpent ancien 
Dans le récit bien connu de la tentation en Eden, nous ne voyons pas en effet Satan inciter directement les premiers hommes à se révolter contre leur Créateur. Il les détourne d'abord subtilement de la parole de Dieu et les conduit à la désobéissance simplement en semant le doute dans leur esprit :
« Il (le serpent) dit à la femme :
Dieu a-t-il réellement dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? » (Genèse 3:1).
Le mensonge :
« Alors le serpent dit à la femme : vous ne mourrez pas du tout ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal » (Genèse 3:4-5).
Chaque fois que nous relisons ce récit de la tentation en Eden, nous reconnaissons évidemment que nous n'aurions pas fait mieux que nos premiers parents et qu'à leur place, nous serions nous aussi tombés.
Voilà pourquoi tout croyant se doit de rester sur ses gardes. Souvenons-nous comment Jésus a parlé à Pierre : « Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé » (c'est-à-dire : « pour vous passer tous au crible, comme on secoue le blé pour le séparer de la balle », (Luc 22:31). Personne ne peut donc prétendre être capable de résister à l'influence séductrice du tentateur par ses propres forces.
Tout chrétien devra chercher avant tout à s'appuyer sur la confiance absolue qu'il peut trouver en son Sauveur et Maître. Jésus, en effet, n'avait-il pas ajouté à la mise en garde adressée à Pierre :
« Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. » (Luc 22:31)
L'Église apostolique a été, dès le début, « passée au crible » par Satan. De faux apôtres s'y sont glissés parmi les frères, écartant les faibles et les non affermis dans la parole de vérité, du "chemin étroit" de l'Évangile. L'apôtre Paul a averti les chrétiens de l'église de Corinthe en leur rappelant que Satan reste toujours le maître en matière de séduction :
« Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par la ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne s'écartent de la simplicité à l'égard de Christ. Car, si le premier venu vous prêche un autre Jésus que celui que nous vous avons prêché, ou si vous recevez un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez accueilli, vous le supportez fort bien. » (2 Corinthiens 11:3-4)
Le mystère de l'iniquité
Une autre fois, en s'adressant aux chrétiens de Thessalonique, Paul leur révèle que « déjà le mystère de l'iniquité est à l'Å“uvre » dans le monde (2 Thessaloniciens 2:7). Il n'est pas facile de comprendre en quoi peut consister ce mystère d'iniquité. Paul en parle comme d'une puissance de révolte contre Dieu :

« L'avènement de l'impie se produira par la puissance de Satan, avec toute sorte de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'injustice pour ceux qui périssent, parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que soient jugés ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice. » (2 Thessaloniciens 2:9-12)
Il est important de se rendre compte que, dans cet avertissement donné par Paul dès les premiers temps de l'Église, on parle de miracles, de signes et de prodiges mensongers, avec toutes les séductions de l'injustice. Or, selon l'apôtre, les hommes qui seront la proie de cette gigantesque Å“uvre de séduction sont ceux qui
« n'ont pas reçu l'amour de la vérité » et ceux «
qui n'ont pas cru à la vérité ».
Quelle vérité ?
L'Évangile répond avec une grande simplicité à cette question : celle de Jésus, puisque notre Sauveur a déclaré : « Je suis la vérité » (Jean 14:6).
L'amour de la Vérité 
« Ce livre de la loi ne s'éloignera pas de ta bouche ; tu y méditeras jour et nuit pour observer et mettre en pratique tout ce qui est écrit, car c'est alors que tu mèneras à bien tes entreprises, c'est alors que tu réussiras. »(Josué 1:Cool
Dans l'Ancien Testament, nous voyons fréquemment que Dieu exhorte son peuple à conserver sa Parole avec une grande intégrité et à s'y soumettre :
« Vous n'ajouterez rien à la parole que je vous commande, et vous n'en retrancherez rien ; mais vous observerez les commandements de l'Eternel, votre Dieu, tels que je vous les donne. » (Deutéronome 4:2)
ou
« Vous observerez et vous mettrez en pratique ce que je vous ordonne. Tu n'y ajouteras rien et tu n'en retrancheras rien. » (Deutéronome 13:1)
ou encore :
« Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui se réfugient en Lui. N'ajoute rien à ses paroles, de peur qu'il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur. » (Proverbes 30:5-6)
Ces préceptes concernent bien entendu aussi le chrétien.
Peu avant son arrestation et sa crucifixion, le Seigneur Jésus s'était entretenu sur ce sujet avec ses disciples. De ce long entretien, il ressort pour nous de nombreuses exhortations à rester fidèles à la Parole de notre Sauveur, parole de vérité. En voici quelques unes :
« Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements. » (Jean 14:15)
« Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime. Celui qui m'aime sera aimé de mon Père, moi aussi je l'aimerai et je me manifesterai à lui. » (Jean 14:21)
« Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera ; nous viendrons vers lui et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14:23)
« Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez et cela vous sera accordé. » (Jean 15:7)
Quelle source de bénédictions pour l'homme qui désire s'attacher à la Parole de Dieu !
Un petit mot de quatre lettres 
En envoyant ses disciples dans le monde, Jésus leur avait recommandé :
« Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai prescrit. » (Matthieu 28:19-20)
Nous savons que les disciples l'ont fait, leurs successeurs immédiats aussi. Par la suite, malheureusement, un petit mot de quatre lettres a été négligé : c'est le mot "tout". En effet, Jésus avait bien dit : « enseignez-leur à garder TOUT ce que je vous ai prescrit ».
Les siècles ont passé. Aujourd'hui, nous pouvons lire dans le Catéchisme de l'Église Catholique :
« la Sainte Tradition et la Sainte Ecriture constituent un unique dépôt sacré de la parole de Dieu » (Art.n°97).
Et aussi :
« la charge d'interpréter authentiquement la Parole de Dieu a été confiée au seul Magistère de l'Église, au Pape et aux évêques en communion avec lui » (Art.n°100)
D'où il résulte, toujours selon le Catéchisme de l'Église Catholique (Art.n°95) :
« Il est donc clair que la Sainte Tradition, la Sainte Ecriture et le Magistère de l'Église, par une très sage disposition de Dieu, sont tellement reliés et solidaires entre eux qu'aucune de ces réalités ne subsiste sans les autres et que toutes ensemble, chacune à sa façon, sous l'action du seul Saint-Esprit, contribuent efficacement au salut des âmes ».
Ainsi se trouvent habilement justifiées toutes les croyances et pratiques de l'Église Catholique qui sont absentes du Nouveau Testament.
Mais ! Sont-ils vraiment les successeurs des apôtres ceux qui enseignent autre chose que ce que Jésus a prescrit et que ce que les apôtres ont eux-mêmes enseigné ?
Fidélité à la parole de Jésus
« Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles. Et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé. » (Jean 14:24)

Fidélité à l'enseignement des apôtres
« A ceci nous reconnaissons que nous l'avons connu : si nous gardons ses commandements. Celui qui dit : je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est pas en lui. » (1 Jean 2:3-4)


 
 
L'autorité de la Bible
Aujourd'hui, en tant que Parole de Dieu, la Bible continue d'exercer son Autorité et SON JUGEMENT SUR TOUT HOMME , chrétien ou non. L'Église Catholique n'y échappe pas, elle à qui Dieu a laissé maintenant plus de quatre siècles, depuis la Réforme, pour se repentir et revenir à sa Parole. Les conciles de Trente, Vatican I et II (qui ont eu lieu pendant cette période) ont-ils été l'occasion pour l'Église romaine de renoncer à ses fausses doctrines ?

 

 
La lecture du "Catéchisme de l'Église Catholique", rédigé à la suite du Concile Vatican II et publié en France en 1992 (avec une introduction du Pape) nous oblige à constater que Rome n'a toujours pas pris en compte l'avertissement que Dieu lui a donné aux temps de la Réforme.
À titre d'exemple, lisons ce que ce Catéchisme enseigne au sujet des fameuses indulgences dont la vente scandaleuse avait mis le feu aux poudres et déclenché la Réforme :
« Par les indulgences les fidèles peuvent obtenir pour eux-mêmes et aussi pour les âmes du Purgatoire, la rémission des peines temporelles, suites des péchés » (Catéchisme de l'Église Catholique, n°1498)
« Puisque les fidèles défunts en voie de purification sont aussi membres de la même communion des saints, nous pouvons les aider entre autres en obtenant pour eux des indulgences, de sorte qu'ils soient acquittés des peines temporelles dues pour leurs péchés » (Catéchisme de l'Église Catholique, n°1479)
Que dit la Bible de son côté ?
Elle ne parle pas de pardon des péchés au moyen des indulgences. Elle ne dit rien non plus sur le fameux purgatoire catholique. Les apôtres Pierre et Paul ont enseigné que l'oeuvre de pardon accomplie par le Christ à la croix était parfaite. Comment dans ce cas est-il possible encore d'exiger une punition pour les péchés ?
Relisons cet enseignement des apôtres :
Boire à la source pure de l'Évangile
« Vous puiserez de l'eau avec joie aux sources du salut. »
(Esaïe 12:3)
Du Moyen-Âge à la fin de notre XXème siècle, l'Église Catholique n'a donc rien changé à son enseignement et à sa pratique des indulgences.
Certes, la scandaleuse exploitation financière qui en avait été faite au Moyen-Âge a disparu (ou du moins a été bien réduite), mais son principe fondamental n'a pas été abandonné.
La question des indulgences, comme bien d'autres points de la doctrine catholique, nous conduit finalement à réfléchir sur la reconnaissance de l'autorité dans la vie de l'Église : qui croire ?
et que croire ?
Comment, en effet, retrouver la source pure de l'Évangile à travers tant de siècles de christianisme malmené ?
Le chercheur sincère de Dieu devra-t-il en arriver à étudier l'histoire de l'Église, se plonger dans les sujets délicats de la théologie, interroger les vies de "Saints" et leurs écrits pour aboutir à des certitudes ?
Heureusement, rien de tout cela n'est nécessaire.
Car Dieu, dans sa grande sagesse, a fait en sorte que tout homme puisse aller se désaltérer à la source pure de la Parole de son salut. Il a conduit ses apôtres à fixer, dès les premiers temps de l'Église, les écrits du Nouveau Testament. Pierre fait allusion à ce travail dans sa 2ème lettre :
« Mais j'aurai soin qu'après mon départ vous puissiez toujours vous souvenir de ces choses. » (2 Pierre 1:15)
Et Paul, de son côté, rappelle l'importance de l'étude des Écritures :
« Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice. » (2 Timothée 3:16)
À l'homme qui cherche Dieu de tout son coeur, nous pouvons donc répondre avec assurance :
Que croire ?
- La Bible : elle est la Parole de Dieu
Qui croire ?
- La Bible : ses auteurs ont été inspirés par Dieu.
Par eux-mêmes, les hommes ne savent rien de Dieu, excepté ce qu'Il a jugé bon de leur dire :
« Les choses cachées sont à l'Eternel, notre Dieu ; les choses révélées sont à nous et nos enfants, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. » (Deutéronome 29:29)
À travers les lignes qui suivent, nous voulons rappeler ce qu'est réellement la Bible :
La Bible, Parole de Dieu, est une parole de Vérité.
La Bible révèle à l'homme la Bonne Nouvelle de son salut en Jésus-Christ. Elle est aussi le meilleur garant contre tous ceux qui annonceraient un autre Évangile.
La Bible, en tant que Parole de Dieu, exerce son jugement sur tous les hommes, croyants ou incroyants.
La Bible n'annonce rien d'autre que Jésus-Christ, manifestation au monde de l'amour du Créateur qui désire sauver tous les hommes.
La Bible est la Parole de Dieu
Question 13: Pourriez-vous me dire pourquoi la Bible est la Parole de Dieu ? Est-il dit dans la Bible que "ce livre est de Dieu" ? Et même si la Bible le disait, comment pourrions-nous savoir que c'est vrai ?Réponse: La Bible est la Parole de Dieu. Dans le seul Ancien Testament, il est écrit près de 4000 fois des phrases telles que celles-ci: "Le Seigneur dit", "Le Seigneur ordonna", "Ainsi parle le Seigneur". C'est pour cela qu'il est écrit: "Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu" (2 Pierre 1:21).
Qui aurait pu écrire la Bible ? Des anges ? C'est impossible, car ils auraient menti, puisqu'il est écrit dans la Bible": "Ainsi parle le Seigneur". Des mauvais esprits ? Non, car Satan et ses démons n'aiment pas être exposés pour ce qu'ils sont. Ce ne sont pas eux qui commandent aux hommes "d'adorer le Seigneur et de Le servir, Lui seul". Les mauvais esprits ne veulent pas que les hommes se repentent, comme l'ordonne la Bible. Des hommes impies n'auraient jamais écrit de telles dénonciations tranchantes du péché, comme nous en trouvons régulièrement dans les Ecritures. Ils se condamneraient eux-mêmes à l'Enfer ! Est-ce que ce sont des hommes de bien qui auraient écrit la Bible ? Non, car les hommes de bien, en eux-mêmes, sont incapables d'écrire des paroles aussi sublimes, que l'œil n'a jamais vues et que l'oreille n'a jamais entendues. D'ailleurs, les hommes de bien ne mentent pas. Ils n'auraient jamais écrit des phrases comme celles-ci: "Toute Ecriture est inspirée de Dieu", si elles sont la vérité.
Il n'y a donc aucune autre possibilité. C'est bien Dieu qui a donné aux hommes la Bible, comme elle l'affirme elle-même.
Nous en avons également d'autres preuves, par l'accomplissement des prophéties de la Bible. Aucun autre livre ne contient un aussi grand nombre de prophéties détaillées, qui se sont accomplies à la lettre dans la suite des temps. La probabilité pour qu'elles se soient accomplies par hasard est trop faible pour que l'on puisse la considérer sérieusement.
Enfin, nous constatons l'impact de la Bible sur la vie des hommes. Des millions de gens, pendant des milliers d'années, ont témoigné que l'enseignement de la Bible avait transformé leur vie, et les avait fait passer des ténèbres à la lumière, du désespoir à la foi, du péché à la justice et à l'amour.
Pourtant, beaucoup de gens restent sceptiques. Ils ne peuvent apprécier la beauté de la Parole de Dieu, parce qu'ils ne connaissent pas Dieu. Beaucoup de gens ont entendu Jésus parler et prêcher, mais la plupart n'ont pas reconnu que Ses paroles étaient les paroles mêmes de Dieu. Seul Dieu peut ouvrir les yeux des aveugles pour qu'ils voient.
Je reconnais la voix de mon Père céleste dans les Ecritures, parce qu'Il m'a adopté comme Son fils. Jésus a dit: "Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu ; vous n'écoutez pas, parce que vous n'êtes pas de Dieu" (Jean 8:47).

 
 
Quelles sont les différences entre la religion Catholique et la Foi Chrétienne ?
Question 3: On m'a appris, dans ma dénomination, à considérer que la Religion Catholique n'est pas réellement une Religion Chrétienne. Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'expliquer quelles sont les différences entre la Religion Catholique et la vraie Religion Chrétienne ?Réponse: Pour être honnête, votre question m'inquiète ! Pourquoi parlez-vous de "Religion Chrétienne" ? Il ne s'agit pas de religion, qu'elle soit Catholique, Hindoue, Musulmane, ou n'importe quelle autre ! Si vous êtes Chrétien, vous avez une relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et cette relation est fondée sur l'amour. Accepteriez-vous de vous laisser détourner de Lui par un système religieux quelconque, quelle que soit son attirance ? Jésus n'est-Il pas suffisant pour combler tous les désirs de votre cœur ? Quel tort vous a-t-Il causé ? N'est-Il pas mort pour vous, pour vous sauver de votre péché ? Sa Parole, la Sainte Bible, n'est-elle pas suffisante pour vous montrer le chemin du salut, et pour vous conduire tout au long de ce chemin qui mène au Ciel ?
Pourquoi vous tournez-vous vers le Catholicisme Romain, cette religion qui, en pratique, ne croit pas que le sacrifice de Christ soit suffisant pour nous assurer le salut, et renie Sa Sainte Parole ?
Si je devais résumer les différences essentielles entre le Catholicisme et la foi chrétienne véritable, je dirais trois choses:
1. Pour un Chrétien, Christ seul est notre médiateur et notre Prêtre. Tandis que le Catholicisme ajoute d'autres médiateurs: Marie, les saints, et les prêtres catholiques.
2. Pour un Chrétien, le salut est reçu par la grâce seule. Le salut lui est accordé comme un don de Dieu, reçu par la foi. Il s'agit pour le Chrétien d'un cadeau entièrement gratuit. Mais ce cadeau a coûté très cher à Dieu, car Il a dû le payer avec le sang de Son Fils bien-aimé. C'est ainsi que nous avons été rachetés de notre péché. Dans le Catholicisme, les gens s'efforcent de gagner leur salut par leurs bonnes œuvres, par leurs pénitences, et par leurs souffrances dans ce monde, ainsi que dans un endroit imaginaire appelé le Purgatoire.
3. Pour un Chrétien, la Bible seule est la Parole de Dieu. Il n'écoute aucune autre voix que celle du Bon Berger, qui lui parle par Son livre inspiré, la Bible. Dans le Catholicisme, on a remplacé la Bible par les déclarations officielles des chefs de l'Eglise. Quand leurs doctrines ne peuvent pas être appuyées par la Bible, ils invoquent une "Tradition" qu'ils mettent sur le même plan que la Parole de Dieu.
Attachez-vous à Jésus-Christ et à Sa Parole ! Conduisez vos anciens co-religionnaires à Christ et à Sa Sainte Ecriture ! Il n'y a pas d'autre chemin !

 
 
 
Pourquoi la Bible est elle vraiment inspirée de Dieu ?
Question 14: Où est-il écrit dans la Bible que nous devons fonder toutes nos croyances sur les enseignements de la Bible ? Il n'est pas biblique d'affirmer que seule la Bible est inspirée de Dieu.Réponse: Tous les disciples de Christ obéissent au Seigneur. Ils se sont engagés à croire et à obéir à Sa Parole. Le Chrétien ne permettra à personne d'usurper le trône de son Seigneur. En outre, tous les Chrétiens croient que la Bible est la Parole de Dieu. Ils sont donc toujours prêts à accepter ses enseignements, ses commandements et ses instructions.
Vous pourriez me dire: "Oui, les Chrétiens doivent obéir à la Bible. Mais pourquoi dites-vous que seule la Bible est revêtue de l'autorité divine ?"
Pour vous répondre, permettez-moi de vous poser moi aussi quelques questions. Que voudriez-vous ajouter à la Bible ? Les raisonnements et la philosophie des hommes, comme le font les libéraux ? Non, car la parole des hommes ne peut jamais égaler la Parole de Dieu.
Peut-être aimeriez-vous quelques nouvelles révélations ? Il fut un temps où Dieu donnait des révélations aux hommes, car Il leur révélait Son plan de salut. Il fut même un temps où il n'y avait aucune révélation écrite, et où Dieu parlait d'une voix audible à des hommes comme Adam, Noé et Abraham. Il fut un temps où la Parole de Dieu fut donnée par les paroles des apôtres et des prophètes, ainsi que par leurs écrits. La révélation de Dieu a atteint sa plénitude dans la proclamation de Christ par les messagers qu'Il a envoyés, les apôtres. Au cours de l'ère apostolique, la foi chrétienne fut transmise une fois pour toutes à l'Eglise, comme le dit Jude: "Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes" (Jude 3). Il n'est donc pas bon de chercher de nouvelles révélations, quand la Bible déclare que la foi chrétienne nous a déjà été transmise.
Que dire de la Tradition ? Est-il possible que Dieu nous donne un ensemble de vérités qui seraient différentes et distinctes de l'enseignement de la Bible ? Les enseignements de la Tradition sont-elles des vérités qui ont franchi les siècles pour nous parvenir inchangées, sous une forme orale et non-écrite ? Certainement pas ! Au cours de Son ministère terrestre, le Seigneur Jésus n'a pas reproché aux Juifs d'être attachés aux paroles des anciens prophètes, qui auraient été transmises de manière orale. Au contraire, il leur a reproché de conserver des traditions humaines qui sapaient l'autorité de la Bible écrite. Veuillez lire le chapitre 7 de l'Evangile de Marc. Hélas, l'histoire se répète, car c'est la Tradition de l'Eglise Catholique qui lui a fait accepter les statues et les images, les jeûnes obligatoires, le célibat des prêtres, le sacrifice de la messe, le confessionnal, le Purgatoire, etc… Ce sont des pratiques et des doctrines qui ne sont pas enseignées par la Bible, et qui contredisent même les enseignements clairs de l'Ecriture.
Finalement, sommes-nous autorisés à accorder à l'enseignement de l'Eglise la même autorité que celui de la Bible ? Nous devons certainement écouter et respecter les enseignants donnés par Dieu à Son Eglise. Mais leur devoir est d'étudier et d'enseigner la Parole de Dieu, pas d'inventer de nouveaux enseignements ! Dieu ne leur accorde aucune révélation nouvelle. En outre, ils ne sont pas infaillibles. S'ils l'étaient, Paul n'aurait pas écrit: "Examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon" (1 Thess. 5:21). Pourquoi l'apôtre Jacques nous conseille-t-il de ne pas avoir parmi nous "un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. Nous bronchons tous de plusieurs manières". (Jacques 3:1-2).
Bref, la Bible est bien la Parole de Dieu. Elle est revêtue d'une autorité unique. C'est pour cela que les Chrétiens considèrent que l'autorité de la Bible est divine et absolue. Christ a rejeté la tradition des hommes. Christ a prouvé (et comment !) que les docteurs de la loi n'étaient pas infaillibles. Christ Lui-même a montré qu'Il accordait une confiance absolue aux Ecritures, car elles sont la Parole de Dieu. Je suis Son disciple, et je fais de même. C'est la raison pour laquelle je crois en l'Ecriture seule (Sola Scriptura).

 



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Juin - 04:19 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI EST DIEU? Index du Forum -> ? -> C'EST TOI QUI ES LE SEUL VRAI DIEU Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com