QUI EST DIEU? Index du Forum

QUI EST DIEU?


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DIEU

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI EST DIEU? Index du Forum -> ? -> C'EST TOI QUI ES LE SEUL VRAI DIEU
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
La Bible Parole de DIEU

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 164

MessagePosté le: Dim 27 Avr - 05:08 (2008)    Sujet du message: DIEU Répondre en citant

Moïse  Ézéchias  Ésaïe  Malachie  Paul  Jacques  Jean Luc Apocalypse


 



Moïse :
Deutéronome 6:4 Ecoute, Israël! l'Eternel, notre Dieu, EST LE SEUL ETERNEL.

Ézéchias :
2 Rois 19:15 à qui il adressa cette prière: Eternel, Dieu d'Israël, assis sur les chérubins! C'est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c'est toi qui as fait les cieux et la terre.

Ésaïe :
Esaïe 45:18 Car ainsi parle l'Eternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, qui l'a formée pour qu'elle fût habitée: je suis l'Eternel, et il n'y en a point d'autre.

Esaïe 45:21 Déclarez-le, et faites-les venir! Qu'ils prennent conseil les uns des autres! Qui a prédit ces choses dès le commencement, et depuis longtemps les a annoncées?

N'est-ce pas moi, l'Eternel?
Il n'y a point d'autre Dieu que moi, je suis le seul Dieu juste et qui sauve.
Malachie :
Malachie 2:10 N'avons-nous pas tous un seul père?

N'est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés?
Pourquoi donc sommes-nous infidèles l'un envers l'autre, En profanant l'alliance de nos pères?
Paul :
Ephésiens 4:4-6 Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; 5 il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, 6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

1 Timothée 1:17 Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen!

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

Romains 3:30 puisqu'il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis.

1 Corinthiens 8:4-7 Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, 6 néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. 7 Mais cette connaissance n'est pas chez tous.

Paul précise ailleurs que les autres dieux ne le sont pas par nature, ils ne possèdent pas la nature divine:
Ga.4:8 Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature


Jacques :
Jacques 2:19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent.

Jésus cité par Jean :
Jean 17:3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Jésus cité par Marc :
Marc 12:28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda: Quel est le premier de tous les commandements?

29 Jésus répondit: Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur; 30 et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. 31 Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. 32 Le scribe lui dit: Bien, maître; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui, 33 et que l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. 34 Jésus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit: Tu n'es pas loin du royaume de Dieu.
Dans 4 des passages cités de l'apôtre Paul, il ressort que «le seul Dieu» fait référence non pas à la Trinité mais à Dieu le Père puisque Jésus est aussi mentionné, par exemple, comme étant le seul Seigneur ou encore comme le seul médiateur.
L'usage habituel est d'employer Dieu pour indiquer le Père et Seigneur pour le Fils, voici quelques exemples :
Tite 1:1 Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus-Christ pour la foi des élus de Dieu et la connaissance de la vérité qui est selon la piété,

Jacques 1:1 Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut!

1Pierre 1:3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ

En dehors de l'usage habituel, il arrive parfois que le Dieu le Père soit aussi appelé Seigneur et que le Seigneur Jésus soit aussi appelé Dieu. En 8 occasions
(Ap.1:8, 4:8, 11:17, 15:3, 16:7, 18:8, 21:22, 22;5) l'apôtre Jean reprend l'expression de Daniel «Seigneur Dieu»

(Da.9:3-4).

Luc est le seul autre à l'employer quand il cite l'ange Gabriel dans
Lu.1:32.

En plus d'associer le titre de Seigneur à Dieu, l'apôtre Jean est celui aussi qui associe le titre de Dieu à Jésus. Il s'écarte ainsi du credo de Paul enseigné dans les églises quelques dizaines d'années auparavant, cf.
1Co.8:4-7 et

Ep.4:4-6)

Luc 1:32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

Apocalypse 21:22 Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l'agneau.

Jean 1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Jean 20:28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu!

Donc, même si pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, et un seul Seigneur, Jésus, il n'est pas erroné bibliquement parlant d'appeler le Père «Seigneur» et le Fils «Dieu», cela amène cependant une confusion si on ne précise pas en disant «Seigneur Dieu» ou encore «Dieu le Fils».
Il me semble songé de se baser sur Paul et d'employer le terme Dieu seulement en parlant du Père (monothéisme) et le terme Seigneur seulement en parlant du Fils (monokyrisme) même si, comme Paul le mentionne dans
1Co.8:5, qu'il en existe plusieurs autres dans le monde portant les titres de Seigneur et de Dieu.

1 Corinthiens 8:4-7 Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, 6 néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. 7 Mais cette connaissance n'est pas chez tous.







L'AMOUR ET LA COLÈRE DE DIEU


1Jn.4:8 Dieu est amour.

Ps.136 Sa bonté dure à toujours.
Ro.5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
Ep.2:4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, 5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ c'est par grâce que vous êtes sauvés); 6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,
Jn.3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
1Jn.3:1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes.
Il est évident que l'amour et la bonté de Dieu sont des thèmes persistents dans la Bible.
La doctrine de l'amour de Dieu est loin d'être simple. Elle soulève une foule de difficultés philosophiques et théologiques. Par exemple, quelques-unes des questions parmi les plus évidentes sont: Si Dieu aime tant le monde, pourquoi envoie-t-il des gens en enfer ?
Pourquoi permet-il le péché, la souffrance, la douleur et la tristesse ? Comment se fait-il que dans un univers dessiné par un Dieu vraiment aimant se retrouvent des holocaustes, des désastres naturels et d'autres formes de destruction massive ?
Pourquoi Dieu a-t-il permet `la race humaine de plonger dans le péché en premier lieu ?
Honnêtement, nous devons reconnaître la difficulté de questions comme celles-ci. Nous nous sommes tous posés ces questions. Plusieurs d'entre nous ont été mis au défi par des sceptiques de donner des réponses satisfaisantes à de telles questions. Si nous sommes honnêtes, nous devons admettre que les réponses ne sont pas faciles. Dieu lui-même n'a pas semblé à propos de révéler des réponses complètes à certaines de ces questions. Au lieu, il s'est révélé lui-même comme était aimant, très sage, parfaitement juste et suprêmement bon - et il nous demande simplement de lui faire confiance.
Cela devient plus facile à mesure que nous comprenons ce que les Écritures nous enseigne sur l'amour de Dieu. Nous devons aussi prendre note que plusieurs des pires corruptions de la vérité chrétienne sont basées sur la notion que Dieu peut être compris seulement dans les termes de son amour. Ceux qui soutiennent une telle perspective refusent souvent de reconnaître la colère de Dieu envers le péché, parce qu'ils croient que Dieu ne peut être à la fois aimant et en colère contre les pécheurs. D'autres, peut-être avec l'intention de dissocier Dieu des tragédies et terreurs de l'expérience humaine, raisonnent que si Dieu est vraiment amour, alors il ne peut être omnipotent ; autrement, il mettrait un frein à toute cette souffrance.
D'un autre côté, certains chrétiens bien-intentionnés, soucieux de garder une doctrine pure, font tellement atention de ne pas trop mettre l'emphase sur l'amour de Dieu, qu'ils ont peur d'en parler. Notre culture, après tout, est en amour avec le péché et l'amour de soi, et est complètement immunisée à la colère de Dieu contre le péché. N'est-ce pas contre-productif de prêcher l'amour de Dieu au milieu d'une telle société impie ?
Parmi ceux qui pensent ainsi, certains tendent à voir tout ce qui arrive de mauvais comme étant un jugement venant directement de la part d'un Dieu sévère.
La solution est, bien entendu, de tenir compte de toutes les données bibliques. L'amour de Dieu et sa sainteté doivent être comprises à la lumière de sa colère contre le péché.
Aujourd'hui, presque tous ceux qui croient en Dieu, croient qu'il est un Dieu d'amour. Il y a même des agnostiques qui sont certains que si Dieu existe il doit être bon, plein de compassion et d'amour.
Tout cela est vrai bien sûr, mais pas de la manière que pensent la plupart des gens. À cause de l'influence de la théologie libérale moderne, plusieurs supposent que l'amour et la bonté de Dieu vont finir par annuler sa justice et sa sainte colère. Ils perçoivent Dieu comme un gentil grand-papa céleste, tolérant, affable, permissif, dénué de réel dédain du péché, qui, sans considération pour sa sainteté va passer d'une manière bénigne par-dessus le péché et accpeter les gens comme ils sont.
Dans les générations précédentes, ce fut souvent le contraire. Les gens avaient tendance à percevoir Dieu comme un être austère, exigeant et cruel, même abusif. Ils mettaient l'emphase tellement sur le jugement de Dieu qu'ils ignoraient virtuellement son amour.
L'amour de Dieu et l'Église contemporaine
Nous avons perdu la réalité du jugement de Dieu. Nous avons passé par-dessus sa haine envers le péché. Le Dieu décrit par la plupart des évangéliques de nos jours est tout-amour et pas du tout fâché. Nous avons oublié que «C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.»
Hé.10:31 Nous ne croyons plus en ce genre de Dieu maintenant.
Ironiquement, cette emphase exagérée sur la bonté divine oeuvre en fait contre une compréhension saine de l'amour de Dieu. Certains théologiens sont tellement accrochés à cette perception que Dieu est tout amour, que quand les choses se mettent à aller mal, ils prennent cela comme une évidence que Dieu ne peut pas vraiment tout contrôler. Ils croient que si Dieu est vraiment amour, il ne peut être pleinement souverain. Cette vision tourne Dieu en une victime du mal.
Des multitudes ont embrassé cette désastreuse idée que Dieu est impotent face au mal. Ils le croient gentil mais faibleou simplement désintéressé de la méchanceté humaine. Il n'est pas surprenant que les gens avec un tel concept de Dieu défient sa sainteté, prennent son amour pour acquis, et ambitionnent sur sa grâce et sa miséricorde. Certainement, il n'y a personne qui craindrait une divinité de ce genre.
Cependant, les Écritures nous répètent que la crainte de Dieu est la fondation de la vraie sagesse,
Job 28:28, Ps.111:10,
Pr.1:7, Mi.6:9. Les gens essaient souvent d'expliquer le sens de ces passages en disant que la «crainte» est un sentiment dévot de révérence. La crainte de Dieu inclut certainement la révérence mais cela n'exclut pas la terreur sainte, littérale.
Es.8:13 C'est l'Eternel des armées que vous devez sanctifier, c'est lui que vous devez craindre et redouter.
Nous devons ressaisir un peu de la sainte terreur qui vient avec une juste compréhension de la colère de Dieu qui brûle envers les pécheurs impétinents.
Ps.38:1 Eternel! ne me punis pas dans ta colère, et ne me châtie pas dans ta fureur. 2 Car tes flèches m'ont atteint, et ta main s'est appesantie sur moi. 3 Il n'y a rien de sain dans ma chair à cause de ta colère, il n'y a plus de vigueur dans mes os à cause de mon péché.
Cette réalité est la chose même qui rend son amour si étonnant. Nous devons, par conséquent, proclamer ces vérités avec la même conviction et ferveur que nous employons quand nous parlons de l'amour de Dieu. C'est seulement sur la toile de la colère divine que la pleine signification de l'amour de Dieu peut vraiment être comprise. C'est précisément le message de la croix de Jésus-Christ. Après tout, ce fut sur la croix que l'amour de Dieu et sa colère ont convergé dans toute sa plénitude majestueuse.
Seulement ceux qui se voient eux-mêmes comme pécheurs entre les mains d'un Dieu en colère peuvent apprécier la magnitude et l'étonnement de son amour.



DIEU DE JUGE

Est-ce que vous croyez au jugement divin?
Est-ce que vous croyez en un Dieu qui va agir comme notre juge?
Pour plusieurs cela ne rentre pas dans leur conception de Dieu, ils le perçoivent plutôt comme un père, un ami, un aide, comme celui qui nous aime en dépit de toutes nos faiblesses, nos péchés. C'est une conception de Dieu qui met à l'aise, avec laquelle on peut être confortable. Cette conception de Dieu est basée sur la vérité de la Parole de Dieu, cependant elle n'est pas complète; la Bible parle aussi de Dieu comme celui qui va juger les vivants et les morts et ça c'est moins confortable, ça en repousse plusieurs. Pourtant c'est une chose qui est très bien établie de la Genèse à l'Apocalypse.
Ge.18:25 Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu'il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d'agir! loin de toi! Celui qui juge toute la terre n'exercera-t-il pas la justice?
Ps.75:7 Mais Dieu est celui qui juge: Il abaisse l'un, et il élève l'autre. 8 Il y a dans la main de l'Éternel une coupe, où fermente un vin plein de mélange, et il en verse: tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu'à la lie.
Ps.82:8 Lève-toi, ô Dieu, juge la terre! Car toutes les nations t'appartiennent.
Hé.12:23 Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le choeur des anges, 23 de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, 24 de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. 25 Gardez-vous de refuser d'entendre celui qui parle; car si ceux-là n'ont pas échappé qui refusèrent d'entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, 26 lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Une fois encore j'ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel.
Bien au-delà des versets, la réalité du jugement de Dieu est constamment présente dans l'histoire de l'homme à partir d'Adam et Ève chassés du jardin en passant par la génération de Noé exterminée par le déluge, jusque dans le Nouveau Testament avec Ananias et Saphira dans
Ac.5, l'arrogant Hérode dans Ac.12:21, et les Corinthiens égocentriques dans 1Co.11:32
1Co.11:28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts. 31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.
De même aussi il y aura un jour du jugement dernier
1Pi.4:5 Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts.
Ac.10:42 Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts. 43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. 44 Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.
Ro.2:14 Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; 15 ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour. 16 C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.
Jn.5:22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, 23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé. 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. 25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l'auront entendue vivront. 26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même. 27 Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'il est Fils de l'homme. 28 Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. 29 Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.
Mt.12:36 Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée. 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.
Qu'est-ce que cela implique l'idée de Dieu comme juge selon vous?
1° Le juge est une personne qui possède de l'autorité.
Dans le monde biblique, le roi était toujours le juge suprême parce qu'il était l'autorité suprême. Ça va pour Dieu aussi; en tant que notre Créateur, il nous possède, en tant que notre possesseur,
Ps.82:8, il a le droit de faire des lois pour nous et de nous récompenser quand nous les observons comme de nous corriger si nous les transgressons.
Ps.82:8 Lève-toi, ô Dieu, juge la terre! Car toutes les nations t'appartiennent.
Dans notre société, la législature et le judiciaire sont distincts, en sorte que ce ne sont pas les juges qui font les lois, ils les appliquent seulement, mais au temps bibliques, les juges faisaient aussi les lois à l'instar de Dieu.
2° Le juge est la personne identifiée avec ce qui est bien et correct.
L'idée moderne que le juge doit être froid et impersonnel n'est pas biblique. On s'attend du juge au temps biblique qu'il aime la justice et l'honnêteté, qu'il punisse les mauvaises actions.
Ps.82:1 Dieu se tient dans l'assemblée de Dieu; Il juge au milieu des dieux. 2 Jusques à quand jugerez-vous avec iniquité, et aurez-vous égard à la personne des méchants?
3 Rendez justice au faible et à l'orphelin, faites droit au malheureux et au pauvre, 4 sauvez le misérable et l'indigent, délivrez-les de la main des méchants. 5 Ils n'ont ni savoir ni intelligence, ils marchent dans les ténèbres; tous les fondements de la terre sont ébranlés. 6 J'avais dit: Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut. 7 Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince quelconque.
En hébreu, le nom même de Dieu, Elohim, comporte une notion de juge, c'est pourquoi dans le
3° Le juge est une personne avec la sagesse pour discerner la vérité.
Dans la Bible, c'est au juge d'établir les faits, il n'y a pas de jury, c'est la responsabilité du juge de questionner.
Quand la Bible nous montre Dieu comme juge, l'emphase est sur son omniscience et sa sagesse en tant que Celui qui sonde les coeurs et qui trouve les faits et met en lumière les motivations profondes et les pensées secrètes. Rien ne peut lui échapper. On peut tromper les hommes, mais on ne peut pas tromper Dieu. Il nous connaît parfaitement et nous juge en accord avec ce que nous sommes vraiment.
Ps.139:1 Eternel! tu me sondes et tu me connais, 2 Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée; 3 Tu sais quand je marche et quand je me couche, et Tu pénètres toutes mes voies. 4 Car la parole n'est pas sur ma langue, que déjà, ô Eternel! Tu la connais entièrement.
Ro.2:16 Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.
4° Le juge est une personne de pouvoir, pour exécuter la sentence.
Le juge moderne ne fait rien d'autre que prononcer la sentence, c'est un autre département de la justice qui l'applique.
Mais Dieu est le juge qui exécute lui-même la sentence, récapitulons; il est en position d'autorité pour établir les lois, il aime la vérité et peut la discerner et il exerce lui-même la sentence.
Le jugement est une partie du caractère de Dieu qui confirme sa perfection morale, sa justice. Cela démontre aussi qu'au coeur de la justice qui exprime la nature de Dieu se trouve la rétribution, qui est de rendre aux hommes ce qu'ils méritent.
Donc quand la Bible parle de jugement final c'est en terme de rétribution,
Mt.16:27,
Ro.2:6-11; autant pour les chrétiens que pour les non-chrétiens,
2Co.5:10; nous allons récolter ce que nous avons semé.
Dieu est le juge et la justice sera faite.
Ap.11:15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles. 16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, 17 en disant:
Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 18 Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. 19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.
Pourquoi les hommes ont-ils de la misère à voir Dieu comme juge? Pourquoi pensent-ils que c'est indigne de lui, indigne d'un Dieu d'amour?
Le Dieu d'amour est parfait, parfaitement moral dans son jugement. Est-ce qu'un Dieu qui ne ferait pas la différence entre le bien et le mal serait un être bon et admirable?
Serait-il un Dieu louable s'il ne faisait pas la distinction entre saint Paul et Hitler?
L'indifférence morale serait une imperfection de Dieu, non le contraire. Ne pas juger le monde manifesterait l'indifférence de Dieu.
La réalité du jugement divin doit avoir un impact sur notre vision de la vie. Notre comportement sera différent en sachant que nous aurons des comptes à rendre,
2Co.5:10.
2Co.5:8 nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur. 9 C'est pour cela aussi que nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous le quittions. 10 Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps. 11 Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes; Dieu nous connaît
Il est important de comprendre que ce jugement ne décide pas si nous allons dans la présence du Seigneur, au contraire, Paul dit que lui et les chrétiens de son temps étaient pleins de confiance à ce sujet, v.8, plutôt ce jugement concerne nos oeuvres, comme il l'explique dans
1Co.3:10-15.
1Co.3:10 Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. 11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. 12 Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, 13 l'oeuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'oeuvre de chacun. 14 Si l'oeuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. 15 Si l'oeuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.
La crainte du Seigneur, 2Co.5:11 est différente de la crainte du jugement du Seigneur, car il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, Ro.8:1. Ceci nous amène à notre cinquième point.
5° Le juge a pourvu à un moyen de se soustraire à la condamnation
Nous avons vu que dans sa perfection morale, le Dieu d'amour se devait de punir les coupables car l'indifférence n'est pas de l'amour mais plutôt du mépris. Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous tout en restant un juste juge:
Ro.5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. 9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.
Ro.3:20 Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. 21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, 22 justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction. 23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; 24 et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. 25 C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, 26 de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.
C'est ainsi que Dieu, le juste juge, manifeste à la fois sa justice et son amour, il a condamné le péché en Jésus; celui qui place sa confiance en Jésus, Jésus prend sur lui tous ses péchés et sa condamnation, il porte la peine méritée par nos péchés, il n'y a donc plus de condamnation pour nous qui avons cru.
Est-ce votre cas aujourd'hui, le croyez-vous?
Ro.10:9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 10 Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, 11 selon ce que dit l'Écriture: Quiconque croit en lui ne sera point confus.
Place ta confiance en Jésus et en sa Parole et tu ne seras pas confus au jour du jugement et ensuite montre par ton comportement la réalité de ta repentance et de ta foi par la puissance que te communique le Saint-Esprit:
1Pi.1:3 Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, 4 lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, 5 à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, 6 à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, 7 à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité. 8 Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. 9 Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. 10 C'est pourquoi, frères, appliquez-vous d'autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. 11 C'est ainsi, en effet, que l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous sera pleinement accordée. 12 Voilà pourquoi je prendrai soin de vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente.
Ja.5:8 Vous aussi, soyez patients, affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche. 9 Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés: voici, le juge est à la porte.



L'AMOUR ET LA  CRAINTE DE DIEU

Comment peut-on à la fois craindre et aimer Dieu alors que l'amour bannit la crainte?

 L'AMOUR et LA PEUR.

« La première condition de la vraie vie c'est d'avoir quelque chose à aimer et la seconde c'est d'avoir quelque chose à vénérer. Pour que la vie soit digne de ce nom chacun des éléments est essentiel. Lorsque l'un est privé de l'autre il est vide de sa dynamique. Aucun des deux ne peut s'élever si l'autre est absent.
L'amour sans révérence devient un sentiment purement charnel et demeure dans les voies de la chair. La révérence sans amour est comme la froide lumière de la lune qui n'enrichira jamais le coeur par la présence de jolies fleurs.
L'amour sans révérence est une fièvre destructrice. La révérence sans amour est un gel perpétuel. L'amour véritable s'agenouille par révérence; la véritable révérence brûle d'amour. Je dis donc que chacun des deux est essentiel à l'autre et que la création d'une vie digne et riche réussite ces deux choses.
Ainsi donc où peut-on le mieux engendrer l'amour et la révérence?
Où trouve-t-on l'atmosphère la plus propice à leur création?
Où peut-on apprendre à aimer et à révérer d'une manière telle que cela devienne l'exercice spontané de l'âme?



"LE DEBUT DE LA SAGESSE, C'EST LA CRAINTE DE L'ETERNEL"

(Proverbes 9.10). Ceci nous amènera à faire la chose sage et à obéir à Dieu que nous en ayons envie ou pas, que nous comprenions ou pas. C'est le début de la sagesse.
Mais ce n'est que le début ! En obéissant à Dieu nous commençons à réaliser que Ses voies sont les meilleures et qu'elles sont ce qu'il y a de mieux pour nous et qu'elles sont efficaces quand les nôtres ne le sont pas.
Nous prenons la place qui nous revient devant Dieu là où Il peut nous montrer les merveilles de Sa grâce, de Sa puissance et de Son amour. Plutôt que de Le rabaisser à notre niveau nous voyons maintenant notre esprit s'élever vers Lui.
Nous commençons à savoir et à croire en l'amour que Dieu a pour nous
(1 Jean 4.16) et nos coeurs Lui répondent avec amour. Nous découvrons le bonheur de faire Sa volonté et que Ses commandements ne sont pas lourds.
L'amour a mûri en nous au point qu'il motive de notre obéissance. L'amour rendu parfait a banni la crainte. Ainsi la crainte du Seigneur - ou peut-être la crainte des conséquences d'une désobéissance envers Lui - nous a conduits dans la voie de la sagesse, le sentier de l'obéissance jusqu'à ce que l'amour devienne assez fort en nous pour nous soutenir.
Il est certain que Dieu aimerait que nous fonctionnions toujours sur l'amour. Son approvisionnement est aussi infini que Sa personne, car il est amour. Mais la crainte est une réaction naturelle à Dieu quand nous réalisons la faiblesse de notre chair et la rébellion de nos coeurs. Nous ne faisons pas le poids devant ses buts à notre égard et nous avons peur.
Si nous sommes indifférents si nous tordons à notre avantage Ses commandements pour convenir à nos actions, nous ne ferons aucun progrés. Mais si nous avons peur, nous travaillerons à notre salut avec crainte et tremblement et quelque part sur le sentier de l'obéissance, nous discourrons que «c'est Dieu qui opère en nous le vouloir et le faire selon Son dessein bienveillant»
(Philippiens 2.13).
Nous atteignons l'étape où nous ne craignons plus notre faiblesse car Dieu est notre force. notre vie-même. Son amour en nous est devenu une force bien plus grande que la crainte.
La crainte? quelle crainte?
Où est-elle allée? Peut-être que demain elle reviendra pour nous conduire dans la voie de la sagesse dans un autre domaine de notre vie jusqu'à ce que nous permettions à l'amour de Dieu de faire là aussi son travail parfait.
COMBIEN SON AMOUR EST MAGNIFIQUE !»


Jèsus Christ The King Of Kings
believe a drunk called jesus may of lived
but high on mushrooms saying
(A VOICE FROM ABOVE {talking birds} TOLD ME I AM A KING SO LISTEN TO ME)
and whats with this buring talking bush he must be on acid for that part.
when they put him on the cross they miss one out...his heart

God be with you


Dernière édition par La Bible Parole de DIEU le Ven 5 Sep - 19:44 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Avr - 05:08 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
La Bible Parole de DIEU

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 164

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 19:51 (2008)    Sujet du message: DIEU Répondre en citant

Croire en Dieu

Voici les versets de la Bible pour avoir foi en Dieu

  • Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Romains 3:23

  • Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. Esaïe 53:6

  • Quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. Jacques 2:10

  • Selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul; Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul. Romains 3:10-12

  • Le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. Romains 6:23

  • Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. Actes 16:31

  • Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14:6

  • Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3:16

  • Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Jean 3:36

  • En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. Jean 6:47

  • Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. Luc 5:32

  • Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés. Actes 3:19

  • Si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. Luc 13:3

  • Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance? Romains 2:4

  • Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Romains 5:8

  • Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme. 1 Timothée 2:5

  • Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. 1 Pierre 2:24

  • Ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. Jean 20:31

  • Sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Hébreux 11:6

  • C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ephésiens 2:8

  • La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. Romains 10:17

  • Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. Actes 10:43

  • Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Romains 10:9

  • Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. 1 Jean 4:15

  • Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 1 Jean 1:9

  • Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Apocalypse 3:20

  • Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5:17

  • Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. Jean 14:2-3

  • Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. 1 Jean 2:12

  • Voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. 1 Jean 5:11-13



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:59 (2017)    Sujet du message: DIEU

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI EST DIEU? Index du Forum -> ? -> C'EST TOI QUI ES LE SEUL VRAI DIEU Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com